Aller en bas

 :: Hors RP :: Archives :: Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite visite d'un camarade d'orphelinat. [PV Millerius]

Abbanadrël
PO : 297
Messages : 137
Date d'inscription : 25/09/2018

Feuille de personnage
Type d'âme/monstre:
Mar 9 Oct - 20:31



Surprise !












Le malheureux incident du chien-hybride errant ou il ne savait quoi encore dans le centre commercial l’avait quelque peu dégoûté du centre commercial. Il devait avouer qu’il craignait qu’on ne reconnaisse son visage, qu’on le pointe du doigt et qu’on commence à créer de nouvelles querelles. Malheureusement le jeune homme ne pouvait pas repousser l’idée d’avoir d’ouvrir son magasin de fleurs dans ces lieux, ne trouvant pas meilleur local malheureusement. Toujours les mains gantées pour cacher ses écailles sur le plat de ses mains et les cheveux défaits pour en faire de même avec ses branchies, le triton s’était bien vêtu. Il devait aller voir sa précieuse amie, voire même celle qu’il considérait toujours comme une sœur, afin de prendre de ses nouvelles. N’étant malheureusement qu’un fleuriste ambulant, le muet ne pouvait que rester peu de temps dans la ville pour aller dans une autre et visiter de nouveaux locaux toujours dans l’espoir de se sédentariser. Même si Soleilevant était quand même une bien bonne ville qui lui promettait de nombreux clients, les lieux étaient chers et il ne savait pas s’il pouvait se permettre pour l’instant de venir habiter ici.

Un grand bouquet de roses dans les bras, Abbanadrël descendit les marches du bus pour finir devant le centre commercial. Le grand édifice surplombant la ville devait être en ce jour pas trop visité : Millerius ne verrait sans doute aucun inconvénient à une petite visite de sa part, bien qu’il s’excusera auprès d’elle pour le dérangement. Il entra, malgré le fait que c’était un jour de la semaine il y avait foule. Le muet espérait que personne ne reconnaîtra le triton qui, une semaine plus tôt, avait osé poser la main sur un jeune blondinet. Il monta des escaliers -ne supportant pas les escalators- en manquant de se faire pousser par quelques hommes mal lunés ou bien même de gentes demoiselles avec leurs sacs remplis de nouvelles procurations. A un moment, il finit par trouver la boutique de la monstre qu’il cherchait.

Il entra en faisant la petite moue, craignant de déranger celle-ci. Il la chercha du regard avant de finalement la trouver. Il afficha un petit sourire et s’approcha d’elle avant de lui tendre le bouquet de roses. Il devait avouer qu’il aimait faire plaisir à ses proches et un bouquet de fleurs qu’il a lui-même cultivé faisait toujours l’affaire. D’autant plus que c’était sa marque d’affection habituelle. Il opina de la tête pour la saluer, n’étant malheureusement pas doté de paroles.





_________________
Petite visite d'un camarade d'orphelinat. [PV Millerius] Eco21010
Mon personnage est MUET.
1 rose de la part d'Eloween. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
Mer 10 Oct - 22:34
Et la bouteille le fixe avec une hargne sans précédente – elle verrait dans son reflet le même dégoût, la déception incrustée dans les pores de son visage épuisé. Les ongles soigneusement manucurés crissent contre le verre.

Ce soir la vodka a des allures ténues de salvateur, l’arrière-goût âpre sur le bout de sa langue n’arrache plus la moindre grimace à l’adulte mirage – jusqu’à ce que son téléphone ne brille, happant son attention pourtant déclinante.

Peut-être est-ce le nom qui s’affiche, ou la nature du message ; peut-être est-ce le besoin de compagnie, autre que celle du vicieux prédateur dans la porte d’à côté. Peut-être que c’est tout à la fois – un mélange de désespoir et d’inquiétude, cocktaelle qui se coince dans sa gorge et coupe le souffle. Elle préféra ignorer le message encore un message de rejets.Elle but un autre verre et partit se coucher.

Une fois réveillée, elle but deux tasse de café avant de partir travailler à sa boutique et après une journée de routine. Quand une personne qu’elle adore lui fit une visite avec un bouquet de fleurs qu'elle pris avant de le prendre dans ses bras.

“Oh Frangin! Merci! Cela me fait tellement plaisir de te voire! Tu t'es enfin mis en couple? ”
Revenir en haut Aller en bas
Abbanadrël
PO : 297
Messages : 137
Date d'inscription : 25/09/2018

Feuille de personnage
Type d'âme/monstre:
Jeu 11 Oct - 20:00



Je vais jouer Cupidon!  












Le bouquet de roses fit plaisir à sa sœur et cela lui donna le sourire. Il la prit également ses bras pour la câliner en écoutant alors sa question. Et ne comprenant que le premier degré et non le second, il retint une grimace ; ouh, jamais il ne se caserait ou du moins se voyait très mal en couple faute de peur d’être en danger pour celle qui aura le malheur d’être la femme élue de son cœur. Il fallait dire aussi que savoir que sa mère avait dévoré son père après l’avoir manipulé et ce malgré le fait qu’elle l’aimait également -tout le paradoxe des sirènes qui n’étaient pas seules dans leur tête visiblement- ne l’encourageait pas dans cette démarche. Il relâcha son étreinte avant de prendre son overphone pour répondre en écrivant sur celui-ci « Non et c’est loin d’y arriver. » De plus était, il n’était qu’un fleuriste ambulant pour l’instant ; il allait dans les marchés ou dans les rues des villes pour vendre ses marchandises. Il ne pouvait pas non-plus se permettre d’avoir une vie sentimentale qu’il redoutait temps qu’il ne s’était pas sédentariser. Il se demandait si sa sœur de cœur n’était pas comme déçue de son célibat ; sans doute méritait-elle un beau et gentil garçon bien qu’il espérât qu’elle ne choisisse par les hommes par leur physique. Il prit son mobile pour écrire « Et toi alors ? Tu n’as toujours trouvé personne ? » Il se demandait s’il ne pouvait pas aider à lui trouver quelqu’un.

Après tout, il rencontrait beaucoup de mondes tous les jours, des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, des moches et des beaux… peut-être qu’il pouvait envoyer chaque monsieur digne de confiance à Millerius…. Mais le problème était qu’il avait un souci de confiance et qu’il jugerait craignos d’envoyer des gens à la rencontre de son amie. Et puis, comment prendrait-elle la chose ? Comme de la pitié ou un geste fort sympathique ? Il écrivit à nouveau ; « Si tu veux, je peux t’envoyer tous mes clients trentenaires et célibataires à ta rencontre. » Bien sûr il était sérieux quand il écrivait des choses dans ce genre. Il pouvait toujours trouver un moyen pour envoyer ses clients chez elle en usant de techniques fort douteuses, certes, mais qui pouvaient toujours fonctionner. Après tout, les sirènes n’avaient pas une réputation de gros rusés pour rien.






_________________
Petite visite d'un camarade d'orphelinat. [PV Millerius] Eco21010
Mon personnage est MUET.
1 rose de la part d'Eloween. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
Sam 13 Oct - 14:37
“Ah, Voyons! Ne dis pas ça! Tu est tout à fait charmant! Je te rappel que quand on était plus jeune. Tu avais un fan club que tu ignorais l’existence!”

Millie ria légèrement en repensant à ce souvenirs de leurs passée. Elle à toujours présente pendant les tentatives lamentable de ces fangirls qui était juste hilarants à chaque fois. Enfin bon sa bonne humeur pris un coup lorsque Abbou lui demanda si elle était toujours célibataire. Elle répondit à sa question mais le ton de sa voix était un peu amère à présent.

“ Malheureusement je le suis toujours… Je ne savais pas que c’était aussi difficile de trouver mon âme-soeur et de fonder une famille.”

C’est alors que Abbou lui proposa à sa faon de jouer les entremetteurs pour l’aider trouver chaussures à ses pattes. Folle de joie elle se mit à le câliner.

“Oh cela serait parfait! J'ai aussi pas mal de clientes que je pense que tu pourras passer un bon moment avec! Au passage ,j’ai entendu des rumeurs comme quoi un incident s’est produit entre un chien et un poisson. J'espère que tu n’est pas impliqué dedans ? ”




Revenir en haut Aller en bas
Abbanadrël
PO : 297
Messages : 137
Date d'inscription : 25/09/2018

Feuille de personnage
Type d'âme/monstre:
Jeu 29 Nov - 22:43



Oh oh... 












Oh oui, il avait entendu parler de ce fanclub. Il s'était toujours douté qu'il y avait quelque chose pour qu'autant de filles ne lui courent après alors qu'il était tout jeune enfant. Il n'avait jamais voulu supporter les belles paroles de ses camarades qui n'étaient attirées que pour son physique, ou du moins était-ce l'idée qu'il s'était mis en tête. Il fallait dire aussi que les sirènes n'avaient attirés les autres que pour leur sublime beauté et c'était la raison pour laquelle il avait toujours refuser d'être l'amant de quelqu'un ; de peur de n'avoir séduit que par le physique tout comme sa mère avait fait avec son défunt père. Encore aujourd'hui il craignait de devenir l'amoureux de quelqu'un, de finir par trahir la femme ou que celle-ci pense soudainement qu'il avait profité d'elle en usant de ses charmes. Peut-être que plus tard ses mœurs changeront mais pour l'instant il était certain qu'il préférait rester dans son petit monde, tout seul.

Cependant, ce qui l'inquiétait était le célibat de son amie : en effet, elle ne devait pas attirer grand monde à cause de son côté monstre. Etait-ce le côté cafard qui dégoûtait les gens ? Pourtant, l'Homme n'est qu'un être répugnant qui grouille à la surface de la Terre lui aussi. Il était certain qu'il trouverait quelqu'un pour sa sœur de cœur. Il la câline à son tour en lui caressant le dos, grimaçant un peu à cause de la douleur, avant de reculer, l'air de rien. Millerius voulait lui présenter quelqu'un ? Elle savait au moins qu'il avait plus tendance à agresser les gens, à les repousser qu'à les attirer ? Sans doute que oui, sans doute que non mais peut-être espérait-elle qu'il trouve lui aussi l'amour. Il prit son overphone, prêt à écrire sa réponse lorsque soudainement elle lui parla de la bagarre entre le chienchien et en lui demandant s'il était pour quelque chose. Le sourire du jeune homme disparut aussitôt. Il ne pouvait pas mentir à sa Milly, oh que non. Déjà qu'il n'était pas un menteur de base mais alors là, jamais il ne pourrait se permettre de raconter un bobard à la personne qui lui était la plus chère à ses yeux. Il fit la moue avant de défaire un peu le col de sa chemise pour lui dévoiler un bandage puis souleva ses cheveux pour lui présenter une branchie qui avait été blessée. Maudit chien, heureusement que la sécurité était arrivée pour l'envoyer dehors. Bien sûr, Abbanadrël avait eu peur un moment que l'hybride ne se mette à sa poursuite pour ensuite l'achever... sans doute avait-il été envoyé à la fourrière.

Il lâcha ses cheveux qui ruisselèrent sur ses épaules en cascade avant de prendre son overphone et écrire "Il m'a attaqué en premier. Je me suis défendu, j'ai tenté de fuir, mais malheureusement il m'a suivi et nous avons dû nous battre." Il voulait s'assurer sa survie après tout, puis qui ne se serait pas battu contre un chien qui souhaiterait sa mort, seul, sans aucune défense et surtout en ne pouvant pas appeler au secours faute d'handicap ? Le jeune homme présenta son écran à son amie en espérant qu'elle ne le gronde pas. Il reprit ensuite son appareil pour marquer : "Mais bon sinon, ça se passe bien le travail ?" histoire de bien noyer le poisson...







PS : Pardon pour le retard. Je suis désolée. ><

_________________
Petite visite d'un camarade d'orphelinat. [PV Millerius] Eco21010
Mon personnage est MUET.
1 rose de la part d'Eloween. ♥️
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Archives :: Rps-
Sauter vers:
Ouvrir/Fermer la ChatBox